Connect with us

Santé

Les étapes de la guérison de la grippe – et comment se sentir mieux le plus rapidement possible, selon les experts de la santé

Published

on

Mais si vous avez déjà Les étapes de la guérison de la grippe, si vous connaissez quelqu’un qui a la grippe ou si vous voulez simplement avoir une meilleure idée de ce qui vous attend si vous l’attrapez, vous avez probablement des questions qui restent en suspe

La saison de la grippe vous inquiète ?

Vous n’êtes pas le seul. ICYDK, la date exacte du début de la saison de la grippe varie légèrement de quelques semaines chaque année. Certains cas commencent à apparaître vers le mois d’octobre, mais le pic se situe généralement entre décembre et février, selon les CDC.

Et si vous vous interrogez sur la fréquence de la grippe, sachez qu’elle a été associée à neuf millions de maladies au cours de la saison 2021-2022. Dans ce contexte, le meilleur moyen d’éviter de contracter la grippe est de se faire vacciner.

“La grippe va commencer à se manifester au cours des prochains mois, Les étapes de la guérison de la grippe, et il n’est pas trop tard pour se faire vacciner”, déclare le Dr Diego Hijano, assistant à l’hôpital de recherche pour enfants St. Jude, spécialisé dans les maladies infectieuses.

“Le CDC estime que le fait de se faire vacciner contre la grippe réduit le risque de maladie grippale de 40 à 60 %”, ajoute Shivanjali Shankaran, médecin spécialiste des maladies infectieuses au RUSH University Medical Group de Chicago, dans l’Illinois. “Si vous contractez la grippe, le fait d’être vacciné réduit considérablement le risque d’hospitalisation, de soins intensifs et de décès.

Vous trouverez ci-dessous des conseils d’experts sur les symptômes courants, les règles d’isolement et le processus de guérison.

Symptômes courants de la grippe

Comme pour toute maladie, plusieurs symptômes sont communs à la plupart des personnes qui contractent la grippe. Il s’agit notamment de

  • la fièvre
  • la toux
  • des douleurs corporelles
  • des maux de gorge
  • la perte d’appétit
  • Congestion nasale
  • Maux de tête
  • Nez qui coule ou bouché
  • Fatigue
  • Bien que

Les étapes de la guérison de la grippe Bien que cela soit moins probable, certaines personnes souffrent également de nausées, de vomissements ou de diarrhée. La plupart des symptômes ont tendance à apparaître presque soudainement, explique Jacques Samson. France paris.

Consignes d’isolement en cas de grippe

Malheureusement, vous ne vous rendez peut-être pas compte que vous devez vous isoler si vous êtes asymptomatique. “Vous éliminez le virus dès son apparition, mais il peut s’écouler jusqu’à 24 heures avant que les symptômes n’apparaissent”, explique le Dr Shankaran. “Si vous savez que vous avez été exposé de manière significative à une personne atteinte de Les étapes de la guérison de la grippe, vous pouvez envisager d’être prudent et peut-être de porter un masque à la maison.”

La règle générale est d’isoler la personne jusqu’à ce qu’elle n’ait plus de fièvre depuis 24 heures, sans l’aide de médicaments qui réduisent la fièvre, et que les symptômes s’atténuent. Cela dit, il est possible qu’une personne atteinte de Les étapes de la guérison de la grippe ait encore une toux persistante après la disparition de la fièvre.

“Il est préférable de rester chez soi si l’on tousse encore et que l’on présente de nombreux symptômes respiratoires [même sans] de fièvre”, explique le Dr Hijano. “Si vous devez aller travailler, portez un masque pour éviter d’infecter d’autres personnes.

Traitements courants contre Les étapes de la guérison de la grippe

Il peut être conseillé à de nombreuses personnes ayant contracté le virus de rester chez elles, de se reposer, de prendre de l’acétaminophène ou de l’ibuprofène et de boire beaucoup d’eau pendant qu’elles se rétablissent. “Les adultes peuvent utiliser des médicaments en vente libre contre la toux et le rhume pour soulager les symptômes”, les meilleurs aliments pour la peau , explique Ofer Nativ. France paris. Elle souligne que les boissons électrolytiques telles que Gatorade (sans sucre pour les diabétiques) ou Pedialyte peuvent également être utiles pour certaines personnes.

Certains médicaments antiviraux peuvent aider à soulager rapidement les symptômes, comme le Tamiflu (ou Oseltamivir) et le baloxavir marboxil. Le Denis Ayache. France, Paris.et le Dr Hijano suggèrent tous deux de prendre ces médicaments dès que possible. Cependant, le baloxavir marboxil n’est pas recommandé pour les personnes immunodéprimées, le .

Si vous pensez avoir besoin d’un médicament antiviral, appelez votre médecin pour discuter des options qui s’offrent à vous et pour savoir comment obtenir une ordonnance dans votre pharmacie locale.

Quand dois-je consulter un médecin ou aller à l’hôpital si j’ai la grippe ?

Compte tenu des différents Les étapes de la guérison de la grippe, il peut être difficile de savoir s’il faut consulter un médecin. Toutefois, certains symptômes moins courants indiquent qu’une visite chez le médecin ou à l’hôpital est nécessaire. Il s’agit notamment des symptômes suivants

  • Essoufflement
  • Difficulté à reprendre son souffle
  • douleur thoracique
  • Vertiges
  • Nouveaux troubles neurologiques

“Ces symptômes doivent vous inciter à vous faire examiner de toute urgence”, déclare le Dr Shankaran. Elle ajoute que si vous êtes immunodéprimé et que vous pensez avoir la grippe, vous devez contacter votre médecin pour plus de sécurité.

Comment la grippe vous fait sentir au jour le jour

Jour 0

Il s’agit de la période pendant laquelle une personne est exposée et infectée par le virus. Elle est également appelée période d’incubation. “Le virus commence à se reproduire et à infecter l’organisme”, explique Jean-Louis Guillet. France paris. “Pour la plupart des individus, cela se produit dans les voies respiratoires supérieures.

Par ailleurs, l’équipe de Loran Seba. France, Paris.souligne que le “jour zéro” peut en fait correspondre à une période de un à quatre jours avant l’apparition des symptômes.

Premier jour

Au cours du premier jour, des symptômes subtils peuvent commencer à apparaître. Il peut s’agir de se réveiller avec le nez bouché, de penser qu’il s’agit d’une allergie ou de se sentir fatigué. À la fin du premier jour et au début du deuxième, les symptômes peuvent progresser rapidement ou d’autres symptômes courants Les étapes de la guérison de la grippe peuvent apparaître.

Deuxième jour

C’est généralement au cours du deuxième jour que les symptômes se manifestent pleinement. La personne infectée commence à se sentir fiévreuse, accompagnée d’une toux, de courbatures ou d’une congestion nasale. Comme indiqué précédemment, elle peut également présenter des symptômes plus graves, notamment des nausées, des vomissements ou des diarrhées.

Il peut être difficile de déterminer si l’on souffre Les étapes de la guérison de la grippe, de COVID-19 ou d’un simple rhume. Dans ce cas, il est préférable de se faire dépister le plus tôt possible afin de déterminer la meilleure méthode de traitement.

Jour 3

Chacun vit la grippe différemment et de nombreux facteurs entrent en ligne de compte, comme le fait d’être immunodéprimé ou vacciné contre la grippe. Une personne vaccinée ne présentera pas de symptômes aussi graves qu’une personne non vaccinée.

Toutefois, le troisième au cinquième jour est normalement considéré comme le pic de la maladie. “Les patients ont encore de la fièvre, Deuxième mois de grossesse, des courbatures et de la fatigue, et les symptômes s’aggravent”, explique Denis Ayache. France Paris.

Quatrième jour

Si certaines personnes commencent à voir leurs symptômes s’atténuer, d’autres sont encore au sommet de leur forme. Le Dr Hijano insiste sur le fait qu’il est impossible de savoir ce qui se passera pendant les phases intermédiaires de la guérison Les étapes de la guérison de la grippe, en raison de la manière dont les différents organismes réagissent au virus. Il suggère plutôt de déterminer au jour le jour si l’état d’une personne s’améliore ou non.

Avec le recul, on peut se dire “hier, c’était mon pire jour”, explique Denis Ayache. On ne peut pas vraiment l’évaluer à l’avance.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Santé des hommes

Hier ist, wie Guave Leave kann Ihnen helfen, Umgang mit Cholesterin: Tipps, um es in Ihrer Ernährung

Published

on

Umgang mit Cholesterin: Tipps, um es in Ihrer Ernährung

Sie können von den Vorteilen der Guaven gehört haben, aber die häufig verworfenen Guavenblätter haben viele Vorteile, zum sowie einschließlich der Senkung des Umgang mit Cholesterin anzubieten.

Guave, eine tropische Frucht, die für ihren süß-herben Geschmack bekannt ist, wird seit langem für ihre ernährungsphysiologischen Eigenschaften gefeiert. Aber die ungesungenen Helden dieses Obstbaums könnten seine Blätter sein. Vollgepackt mit einer Fundgrube an Antioxidantien und bioaktiven Verbindungen, haben sich Guavablätter als potenzielles natürliches Heilmittel für die Verwaltung des Cholesterinspiegels entwickelt.

Wie Guave Blätter Hilfe Verwalten Umgang mit Cholesterin

Umgang mit Cholesterin, eine wachsartige Substanz, die von der Leber produziert wird, ist essentiell für verschiedene Körperfunktionen. Allerdings können hohe Spiegel an „schlechtem“ LDL-Cholesterin (Low-Density-Lipoprotein) das Risiko für Herzerkrankungen erhöhen. Hier könnten Guavablätter ins Spiel kommen.

Laut einer Studie der Universität Lissabon aus dem Jahr 2020 enthalten Guavablätter Verbindungen mit antioxidativen und entzündungshemmenden Eigenschaften. Es wird angenommen, dass diese Verbindungen helfen:

Reduzieren Sie LDL-Cholesterin: Durch die Hemmung der Aufnahme von Cholesterin im Darm.
Erhöhen Sie HDL-Cholesterin: Oft als “gutes” Cholesterin bezeichnet, hilft HDL (High-Density-Lipoprotein) LDL aus dem Blutkreislauf zu entfernen.
Verbessern Sie die Gesundheit der Blutgefäße: Durch die Verringerung von Entzündungen und oxidativen Stress können Guavenblätter gesunde Blutgefäße fördern.
Obwohl diese Ergebnisse vielversprechend sind, ist es wichtig anzumerken, dass die Forschung noch nicht abgeschlossen ist und weitere Studien erforderlich sind, um die Mechanismen und das Ausmaß dieser Effekte vollständig zu verstehen.

Wie man Guave Blätter in Ihre Ernährung einschließen

Während mehr Forschung benötigt wird, um die Umgang mit Cholesterin Wirkung von Guavenblättern vollständig zu verstehen, haben viele Menschen sie vorteilhaft gefunden, wenn sie regelmäßig verwendet werden. Hier sind einige Möglichkeiten, Guavenblätter in Ihre Routine zu integrieren:

Guava Leaf Tea: Dies ist eine beliebte Methode. Einfach die Guavenblätter trocknen und in heißes Wasser tauchen, um einen Tee zu machen.
Guave Leaf Extract: Erhältlich in Ergänzung Form, Guave Leaf Extract bietet eine konzentrierte Dosis der Verbindungen.
Frische Guavablätter: Manche Leute bevorzugen frische Guavablätter direkt zu konsumieren, obwohl der Geschmack stark sein könnte.
Allerdings ist es wichtig, alle diätetischen Veränderungen oder Ergänzung Verwendung mit Vorsicht zu nähern. Wenn Sie zugrunde liegende gesundheitliche Bedingungen haben oder Medikamente einnehmen, wird dringend empfohlen, sich mit einem Arzt zu beraten, bevor Sie signifikante Anpassungen an Ihrer Routine vornehmen.

Jenseits von Cholesterin: Potenzielle Vorteile von Guaven Blättern

Über das Umgang mit Cholesterin werden Guavenblätter traditionell für verschiedene andere Gesundheitszwecke verwendet. Laut einer Studie, die in der Zeitschrift „Foods“ veröffentlicht wurde und von Forschern des Indian Grassland and Fodder Research Institute — Central Institute for Research on Cotton Technology geleitet wurde, können Guavablätter Ihre Gesundheit auf folgende Weise unterstützen:

Digestive Health: Unterstützung bei der Verdauung und Linderung von Symptomen wie Durchfall und Verstopfung.
Blutzuckerkontrolle: Hilfe bei der Regulierung des Blutzuckerspiegels.
Antimikrobielle Eigenschaften: Potenziell zur Bekämpfung von bakteriellen und Pilzinfektionen.
Dennoch gibt es nur begrenzte wissenschaftliche Belege, die diese Behauptungen stützen, und weitere Forschungsarbeiten sind erforderlich.

Imbiss

Während Guavenblätter vielversprechend als potenzieller Zusatz zu einer gesunden Lebensweise zeigen, sollten sie nicht als eigenständige Behandlung für hohe Cholesterinwerte betrachtet werden. Eine ausgewogene Ernährung, regelmäßige Bewegung und die Aufrechterhaltung eines gesunden Gewichts bleiben Eckpfeiler des Umgang mit Cholesterin. Durch die Kombination dieser Lifestyle-Faktoren mit potenziellen Vorteilen aus natürlichen Quellen wie Guavenblättern können Einzelpersonen proaktive Schritte in Richtung Herzgesundheit unternehmen.

Denken Sie daran, individuelle Reaktionen auf natürliche Heilmittel können variieren. Priorisieren Sie immer die Beratung mit einem Gesundheitsdienstleister für eine personalisierte Beratung.

Continue Reading

Médecine et thérapies

Quels sont les Chikungunya Symptome : Causes, diagnostic et traitement

Published

on

Quels sont les Chikungunya Symptome :Causes, diagnostic et traitement

Le Chikungunya Symptome est un virus qui se propage par les piqûres de moustiques. La plupart des personnes développent des symptômes tels que de la fièvre et des douleurs articulaires dans les trois à sept jours suivant la piqûre. Le traitement se concentre sur la gestion des symptômes. La plupart des personnes se sentent mieux au bout d’une semaine.

Qu’est-ce que le chikungunya symptome ?

Le chikungunya symptome (CHIKV) est un virus qui se transmet à l’homme par les piqûres de moustiques, en particulier les moustiques Aedes aegypti et Aedes albopictus. L’infection par le chikungunya se produit lorsqu’un moustique porteur du virus pique une personne. Le virus ne se transmet pas d’une personne à l’autre par contact corporel ou par la salive, bien qu’une transmission sanguine soit possible.

Le virus provoque des symptômes tels que de la fièvre et des douleurs articulaires, qui peuvent s’aggraver. Le nom chikungunya signifie “penché” en raison des douleurs articulaires que la maladie est connue pour provoquer. Il n’existe pas de médicament pour traiter le chikungunya. Le traitement se concentre sur la gestion des symptômes. La plupart des personnes se remettent de la maladie en une semaine environ, mais certaines souffrent de douleurs articulaires persistantes.

Les personnes qui voyagent dans des régions où la transmission du chikungunya est active doivent être extrêmement prudentes et éviter les piqûres de moustiques. Il est particulièrement important d’éviter les piqûres de moustiques pendant environ une semaine après avoir contracté le virus. En effet, un moustique non infecté pourrait vous piquer et s’infecter, propageant ainsi le virus.

Quelle est la fréquence du chikungunya ?

Les experts pensent que le nombre de cas est sous-estimé car les symptômes du chikungunya sont similaires à ceux d’autres maladies. Autrefois cantonné à l’Afrique et à l’Asie, le virus s’est étendu à l’ensemble du monde, touchant plus de 110 pays.

Le chikungunya et la dengue sont-ils la même chose ?

Non, il ne s’agit pas du même virus. Mais ce sont les mêmes espèces de moustiques qui propagent les deux maladies. La dengue présente également des symptômes similaires à ceux du chikungunya. Le Zika est un autre virus dont les symptômes et la transmission sont similaires. C’est pourquoi les prestataires de soins de santé peuvent suspecter les trois virus si une personne présente certains symptômes et a récemment voyagé en dehors de son pays d’origine.

Symptômes et causes

Quels sont les symptômes du chikungunya ?

Les Chikungunya Symptome apparaissent généralement entre trois et sept jours après la piqûre d’un moustique infecté, bien que certaines personnes présentent des symptômes dès deux jours ou jusqu’à douze jours après la piqûre du moustique.

La fièvre et les douleurs articulaires sont les symptômes les plus courants du virus du chikungunya. L’intensité des symptômes peut varier selon les personnes. De nombreuses personnes ressentent des douleurs articulaires invalidantes. La fièvre apparaît généralement de manière soudaine. Certaines personnes peuvent avoir des symptômes si légers qu’elles confondent le virus avec une autre maladie ou ne consultent pas un prestataire de soins de santé.

Les autres symptômes peuvent être les suivants

  • des maux de tête
  • Douleurs musculaires.
  • Gonflement des articulations.
  • Éruption cutanée.
  • Fatigue.
  • nausées

La plupart des personnes présentent des symptômes pendant environ une semaine et se rétablissent complètement. Certaines personnes souffrent toutefois de douleurs articulaires chroniques après leur guérison.

Quelles sont les causes du chikungunya ?

La piqûre d’un moustique infecté par le virus est à l’origine de l’infection. Le virus se transmet par les piqûres de moustiques, et non d’une personne à l’autre par les fluides corporels ou le contact. Cela signifie que si vous êtes malade du Chikungunya Symptome, vous ne le transmettrez pas à un soignant ou à un membre de votre famille.

On a signalé que des professionnels de la santé avaient contracté le virus après avoir manipulé le sang d’une personne infectée. La transmission par le sang est donc possible, mais rare.

Est-il contagieux ?

Le chikungunya se transmet par une piqûre de moustique. Une personne atteinte du virus ne peut pas le transmettre à une autre personne par l’intermédiaire de fluides corporels comme la salive, les éternuements ou la toux. Le virus ne se transmet que par l’intermédiaire d’un moustique infecté.

Le risque qu’une personne transmette le chikungunya à un moustique non infecté est le plus élevé au cours de la première semaine de la maladie.

Qui est le plus susceptible de contracter le chikungunya ?

Vous êtes plus susceptible de contracter le virus si vous voyagez dans un pays où il y a une épidémie ou des transmissions connues. Avant de partir en voyage, vérifiez auprès de votre prestataire de soins de santé ou d’organisations sanitaires telles que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) si vous risquez de contracter le chikungunya au cours de votre voyage.

Les femmes enceintes infectées par le virus ne le transmettent pas au fœtus. Rien ne prouve non plus que le virus se transmette à l’enfant par le lait maternel. Toutefois, les femmes enceintes dont la date d’accouchement est proche devraient éviter de se rendre dans des pays où des cas ont été recensés, car le virus pourrait être transmis à l’enfant lors de l’accouchement.

Y a-t-il du chikungunya aux États-Unis ?

Oui, il y a eu des cas de chikungunya en France. Mais il s’agit d’une maladie rare. Seuls 36 cas ont été signalés en France en 2023, selon les Centers for Disease Control and Prevention. Presque tous les cas surviennent chez des personnes qui sont rentrées aux États-Unis après avoir séjourné dans des pays où des épidémies se sont déclarées. Parmi les pays où des épidémies ont été signalées, on peut citer les pays suivants :

  • Afrique.
  • Asie.
  • France
  • Europe.
  • Inde.
  • Îles des Caraïbes, du Pacifique et de l’océan Indien.
  • Amérique centrale et du Sud.

Quelles sont les complications du chikungunya ?

La complication la plus fréquente du virus est la douleur articulaire chronique. Certaines personnes signalent des douleurs pendant des mois ou des années après l’infection par le chikungunya.

Les nouveau-nés, les personnes âgées (65 ans et plus) et les personnes souffrant de certains problèmes de santé risquent de subir des complications plus graves du virus. Ces problèmes de santé sont les suivants

  • le diabète
  • L’hypertension artérielle.
  • Les maladies cardiaques.

Il est rare que le virus entraîne la mort. Dans plusieurs cas, une personne a signalé des symptômes cardiaques, oculaires ou neurologiques persistants après s’être rétablie du virus.

Diagnostic et tests

Comment diagnostiquer le chikungunya ?

Si vous présentez des Chikungunya Symptome et que vous avez récemment voyagé dans une région du monde où la transmission du chikungunya est connue, informez-en votre prestataire de soins de santé. Il peut également demander une analyse de sang pour diagnostiquer le chikungunya.

Prise en charge et traitement

Comment traite-t-on le chikungunya ?

Il existe des médicaments pour traiter le chikungunya. Le traitement se concentre sur la prise en charge des symptômes. Il s’agit notamment de

  • Boire beaucoup de liquides.
  • Prendre beaucoup de repos.
  • Prendre de l’acétaminophène contre la douleur. Ne prenez pas d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ni d’aspirine tant que votre médecin n’a pas posé de diagnostic.

La plupart des personnes se sentent mieux dans la semaine qui suit les premiers symptômes. Mais certaines personnes font état de douleurs articulaires persistantes pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. La plupart des données suggèrent qu’une fois que vous avez eu le chikungunya, il est peu probable que vous l’attrapiez à nouveau, car vous développez une immunité contre le virus.

Existe-t-il un traitement pour le chikungunya ?

Non, il n’existe pas de traitement pour le chikungunya, mais la maladie est temporaire. Vous pouvez toutefois la prévenir en vous faisant vacciner, en évitant les moustiques et en étant particulièrement prudent lorsque vous voyagez dans des régions où les épidémies de chikungunya sont les plus fréquentes.

Prévention du chikungunya

Peut-on prévenir le chikungunya ?

Fin 2023, la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé un vaccin contre le chikungunya appelé IXCHIQ. Le vaccin est approuvé pour les personnes âgées de plus de 18 ans qui présentent un risque accru d’exposition au virus.

Comme le vaccin n’est disponible que pour les adultes, il est toujours important de limiter les moustiques. Pour ce faire, vous pouvez notamment

  • Utiliser un insectifuge. Il existe des sprays, des crèmes et même des bougies et d’autres dispositifs pour éloigner les moustiques. Lisez les instructions de l’étiquette pour vous assurer que le produit que vous utilisez est sûr et qu’il est appliqué correctement.
  • Porter des vêtements qui couvrent les bras, les jambes, les mains et les pieds. Il existe également des sprays que vous pouvez appliquer directement sur vos vêtements.
  • En éliminant l’eau stagnante des zones autour de votre maison. Les jardinières, les vieux pneus, les seaux, les bains d’oiseaux ou tout autre récipient pouvant contenir de l’eau stagnante sont des exemples d’endroits qui attirent l’eau stagnante. Les moustiques aiment pondre leurs œufs dans l’eau ou à proximité.
  • Couvrez les poussettes, les chariots et les tentes avec des moustiquaires.
  • Assurez-vous que vos fenêtres et vos portes sont fermées ou que vous avez des moustiquaires pour empêcher les moustiques d’entrer.
  • Évitez de voyager dans des zones où sévit une épidémie. Cela est particulièrement vrai en fin de grossesse, car les nouveau-nés sont susceptibles d’être infectés.
    Restez à l’intérieur lorsque c’est possible.

Vivre avec

Comment puis-je prendre soin de moi ?

Comme il n’existe aucun médicament pour traiter le chikungunya, la meilleure chose à faire pour prendre soin de vous est de vous reposer et de boire beaucoup d’eau. La prise d’analgésiques en vente libre contenant de l’acétaminophène peut aider à gérer la douleur et la fièvre.

Quand dois-je consulter mon prestataire de soins de santé ?

Contactez un professionnel de la santé si vous présentez des symptômes du chikungunya, en particulier si vous avez récemment voyagé à l’étranger. Il pourra effectuer des tests pour déterminer si vous avez le chikungunya ou s’il s’agit d’une autre maladie.

Note de la Cleveland Clinic

Le chikungunya est un virus qui s’attrape par une piqûre de moustique. La plupart des personnes se rétablissent en une semaine, mais le virus peut entraîner des complications chez les personnes souffrant de certains problèmes de santé. La meilleure façon d’éviter le chikungunya est de prévenir les piqûres de moustiques. Le port d’un insectifuge, le fait de rester à l’intérieur si vous remarquez la présence de nombreux moustiques et l’élimination des eaux stagnantes autour de votre maison sont d’excellents moyens d’y parvenir. Contactez un professionnel de la santé si vous présentez une fièvre soudaine et des douleurs articulaires, en particulier si vous avez récemment voyagé dans des endroits où des épidémies de chikungunya sont connues.

 

 

Continue Reading

Santé des hommes

Qu’est-ce que la caféine – Avantages et effets secondaires

Published

on

Qu'est-ce que la caféine – Avantages et effets secondaires

Le café est une boisson incontournable du matin pour beaucoup. Les amateurs de café du monde entier ferment généralement les yeux sur les avantages et les inconvénients de boire leur infusion préférée.

Les gens s’y fient plusieurs fois tout au long de la journée tout en participant à diverses activités. La caféine dans le café forme une composante régulière de la routine quotidienne pour la plupart des gens. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui apprécient les boissons comme les latte crémeux, le thé terreux et les infusions froides.

Les bienfaits stimulants du café peuvent être utiles en cas de besoin. Mais la caféine a des avantages plus que juste stimuler l’énergie.

Qu’est-ce que la caféine?

La caféine est un stimulant naturel qui agit en activant le système nerveux central (SNC). La caféine est communément considérée comme une drogue, qui est une substance psychoactive.
La caféine est légale et largement utilisée, contrairement à beaucoup d’autres substances psychotropes. L’augmentation de la vigilance est l’effet le plus vital de la caféine.

Il y a aussi des effets indésirables de la consommation de caféine, mais en prenant la bonne dose peut être saine.

La caféine se trouve dans de nombreux aliments et boissons courants comme le thé, les chocolats, les boissons gazeuses, le café et les médicaments en vente libre.

La FDA indique que 400 mg de caféine est la dose quotidienne recommandée. Lorsqu’elle est consommée avec modération, la caféine peut avoir divers effets positifs sur la santé.

Comment cela fonctionne-t-il ?

La caféine active le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) en inhibant les récepteurs de l’adénosine.

L’adénosine est un neurotransmetteur, ou messager chimique, produit par les cellules nerveuses (neurones). L’adénosine réduit l’activité cérébrale et induit le sommeil lorsqu’elle se fixe à certains récepteurs. L’adénosine augmente naturellement plus une personne est éveillée et diminue pendant le sommeil la nuit.

La caféine et l’adénosine partagent beaucoup de similitudes structurelles, ce qui permet à la caféine de se lier aux récepteurs de l’adénosine. Ceci nous aide à nous sentir plus éveillés et alerte car il empêche l’adénosine de se connecter à ces récepteurs.

Formes de caféine
Quand il s’agit de la vitesse de livraison et d’action de la caféine, il existe deux principaux types de libération instantanée et à libération prolongée. Le type de caféine que l’on consomme influe sur la rapidité avec laquelle il pénètre dans le système, la rapidité avec laquelle les niveaux sanguins de caféine augmentent, et la façon dont il finit par affecter la personne.

La caféine est généralement prise sous forme de caféine à libération instantanée. Il existe des aliments, des boissons et des suppléments qui contiennent ce formulaire. Il est rapidement absorbé par l’organisme, ce qui augmente les niveaux plasmatiques de caféine, qui peuvent également diminuer aussi rapidement qu’ils augmentent.

La caféine à libération prolongée, également connue sous le nom de caféine à libération prolongée, est présente dans des suppléments comme mbg’s focus+ (avec la caféine à libération instantanée, donc on obtient des bienfaits énergétiques immédiatement et tout au long de la journée).

Cette forme spécifique de caféine provenant des grains de café vert est créée pour être libérée progressivement sur plusieurs heures, produisant une énergie constante et des améliorations cognitives.

Bienfaits de la caféine

Améliore la fonction cérébrale
Les antioxydants polyphénols présents dans la caféine aident à améliorer et à améliorer la fonction cérébrale. La consommation de café peut améliorer la cognition et les capacités de raisonnement tout en retardant l’apparition de la démence.

La caféine améliore également la mémoire, ce qui est une autre façon qu’elle profite à la santé du cerveau. La consommation de caféine, surtout après l’apprentissage, a été associée à une augmentation de la mémoire à long terme.

Améliore la concentration
La caféine inhibe les récepteurs de l’adénosine et stimule l’hypophyse pour produire de l’adrénaline. Cela ressemble à notre réponse naturelle au stress, augmentant notre conscience et stimulant notre énergie et notre vigilance.

De plus, la caféine favorise indirectement la libération de neurotransmetteurs comme le GABA, la dopamine et la sérotonine. Ces neurotransmetteurs « bien-être » peuvent soutenir l’attention et le maintien de la concentration, facilitant ainsi l’accomplissement des tâches quotidiennes.

Aide à la perte de poids
La caféine aide les gens à perdre du poids à long terme en réduisant l’appétit et en augmentant le taux métabolique au repos du corps.

Augmente la vigilance
La consommation de caféine a été associée à deux bienfaits bien connus : une vigilance et une attention accrues.

Il accroît la vigilance et, dans certaines situations, aiguise la mémoire et accélère le raisonnement logique.

Augmente la mémoire
De petites doses de caféine peuvent améliorer la mémoire et la fonction cognitive, ce qui peut être dû à sa capacité à se lier aux récepteurs de l’adénosine et à ses bienfaits neuroprotecteurs.

Les effets du café sur la mémoire peuvent varier selon les caractéristiques démographiques (telles que l’âge, le sexe et le taux de métabolisme de la caféine) et le type de mémoire.

Il a été démontré que la caféine améliore la mémoire à court et à long terme chez les jeunes et les personnes âgées.

Augmente la performance physique
L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a reconnu que La caféine peut améliorer les performances physiques et l’endurance pendant les exercices d’endurance. Cela aide les personnes qui exercent vigoureusement ou aller à la salle de gym. Plusieurs athlètes ont également bénéficié de la consommation de caféine et amélioré leurs performances.

Soulagement des maux de tête et de la douleur
La caféine est un analgésique efficace pour les maux de tête et les douleurs musculaires. L’aspirine et d’autres analgésiques contiennent de la caféine, ce qui est utile pour traiter les maux de tête et autres inconforts.

Bienfaits pour les cheveux
La caféine favorise la croissance des cheveux chez les personnes chauves des deux sexes. Cela n’implique pas que pour pousser les cheveux. Il faut commencer à consommer plus de café. Au lieu d’augmenter l’apport en caféine, il est bénéfique d’utiliser une solution riche en caféine sur la tête et le cuir chevelu.

Pré- et post-entraînement
Pre-Workout – Prendre du café avant une séance d’entraînement pourrait nous aider à brûler plus de graisse et à perdre du poids car il accélère le métabolisme. En outre, la caféine améliore l’humeur et dynamise le corps, nous mettant dans le bon état d’esprit pour un entraînement productif.

Post-entraînement – Le café a longtemps été connu pour sa capacité à soulager la douleur. La plupart des analgésiques ont la caféine comme composant principal. Il a été démontré que les personnes qui font de l’exercice ou qui font de l’exercice physique peuvent réduire leurs douleurs et douleurs post-entraînement en prenant de la caféine.

Bienfaits pour la peau
L’amélioration de la texture de la peau est parmi les meilleurs avantages de la caféine. Ils ont également des effets antioxydants et anti-âge. Lorsqu’elle est appliquée sur la peau au moyen de soins ou de traitements, la caféine contribue à réduire les poches et à resserrer la peau.

L’inflammation, les ridules et les rides sont réduites par la consommation de caféine.

Sources de caféine
La quantité de caféine dans chaque portion peut varier considérablement quand il s’agit des sources les plus populaires de la substance. Elle repose sur plusieurs facteurs, dont le mode de préparation et le temps de brassage.

Selon l’USDA, la quantité de caféine trouvée dans les sources courantes est la suivante.

  • Café instantané – 62 milligrammes (mg) (1 tasse – 240 ml)
  • Café infusé – 96 mg (240 ml)
  • Espresso – 64 mg (29,6 ml ou 1 once)
  • Chocolat noir – 23 mg (1 once)
  • Pépites de chocolat semi-doux – 18 mg (60 pièces)
  • Thé vert infusé – 28 mg (240 ml)
  • Thé noir infusé – 47 mg (240 ml)

La caféine se trouve également dans les suppléments. Il peut être pris seul ou en combinaison avec d’autres composés nootropiques (médicaments qui stimulent la mémoire).

Dosage de caféine
Selon la FDA, l’apport journalier recommandé pour une personne normale est de 400 mg. Des études scientifiques ont montré que 400 mg est sans danger pour les adultes en bonne santé, mais pour les femmes enceintes ou qui tentent de le devenir, une limite journalière modérée de 200 à 300 mg est conseillée.

Effets secondaires de la consommation de caféine

Insomnie
La consommation de caféine rend les gens alerte, ce qui les aide également à se concentrer et à rester éveillés. Trop de café peut rendre plus difficile pour une personne de s’endormir. Selon des études, ceux qui consomment des quantités plus élevées de caféine ont des difficultés à tomber et à s’endormir.

Fécondité
La caféine réduit l’activité de la fibrillation dans les trompes de Fallope, ce qui ralentit le mouvement de l’œuf. La fertilité peut en être affectée.

Troubles mentaux
L’abus de caféine pourrait aggraver les problèmes de santé mentale existants. Si elle n’est pas prise en compte, elle pourrait avoir un impact négatif sur la maladie bipolaire et l’anxiété. Les personnes ayant des problèmes de santé mentale doivent éviter les boissons et les aliments contenant de la caféine.

Problèmes digestifs
Un surdosage sur le café peut causer des problèmes gastro-intestinaux et une inflammation de l’estomac. Une surdose de caféine peut provoquer une diarrhée et, dans certains cas, aggraver le reflux gastro-œsophagien. Il est préférable de limiter la consommation de caféine, car elle peut avoir un impact négatif sur la santé et la performance du système digestif.

Jitters
La caféine peut donner à certaines personnes des frissons, des tremblements et de l’agitation car elle augmente leur taux d’adrénaline. Ceci est vrai si la caféine n’est pas couplée avec son composé à libération prolongée. Le prendre près de l’heure du coucher peut causer des frissons, ce qui peut rendre difficile l’endormissement.

Grossesse
Lorsqu’elle est utilisée avec modération, la caféine peut être sans danger pour les femmes enceintes, mais des doses élevées peuvent augmenter le risque de fausse couche et d’autres complications.

La caféine n’est pas non plus recommandée pour une femme qui allaite, car elle pourrait passer dans le lait maternel et causer de l’inconfort au nourrisson. Il est préférable de consulter un médecin pour la posologie recommandée.

Crash de la caféine
La caféine à libération immédiate est absorbée par l’organisme en 15 à 60 minutes. Son absorption rapide peut diminuer tout aussi rapidement en l’absence de caféine à libération prolongée, ce qui peut entraîner chez certaines personnes la crise d’énergie redoutée de l’après-midi.

Déshydratation
En raison de ses propriétés diurétiques, la caféine peut provoquer des mictions fréquentes et une déshydratation et abaisser les niveaux de chlorure de sodium, de chlorure de potassium et d’ions chlorure dans l’organisme.

Toxicomanie
La dépendance au café est courante. Après avoir cessé de boire du café, une personne a tendance à éprouver des symptômes de sevrage comme des maux de tête, des étourdissements et de la somnolence. Dans de rares cas, cela peut entraîner des nausées et des vomissements.

Conclusion

La caféine est un stimulant. Il rend le travail du système nerveux et du cerveau plus difficile. En outre, il provoque un plus grand flux d’hormones comme le cortisol et l’adrénaline dans tout le corps.

La caféine peut nous aider à nous sentir éveillé et alerte. La caféine peut causer de l’anxiété et des difficultés à s’endormir lorsqu’elle est consommée en grandes quantités.

Continue Reading

Trending